Bonner Online-Bibliographie zur Comicforschung

WIKINDX Resources

Delisle, Philippe: Tintin et Spirou contre les négriers. La BD Franco-Belge : une littérature antiesclavagiste ? (Esprit BD.) Paris: Karthala, 2013. (225 S.) 
Added by: joachim (03 Sep 2015 07:03:43 UTC)   Last edited by: joachim (03 Sep 2015 07:11:35 UTC)
Resource type: Book
Languages: französisch
ID no. (ISBN etc.): 9782811110123
BibTeX citation key: Delisle2013
Email resource to friend
View all bibliographic details
Categories: General
Keywords: Belgien, Ethnizität, Frankreich, Historischer Überblick, Kolonialismus
Creators: Delisle
Publisher: Karthala (Paris)
Views: 4/38
Views index: 2%
Popularity index: 0.5%
Attachments  
Abstract
Depuis les années 1940, la bande dessinée franco-belge a régulièrement stigmatisé la traite des Noirs et l’esclavage colonial. Deux de ses héros les plus fameux ont ainsi affronté, presqu’au même moment, de redoutables négriers : Tintin dans Coke en stock et Spirou dans Le gorille a bonne mine. D’autres aventuriers de papier les avaient précédés, ou les suivent : Jean Valhardi, Marc Dacier, Barbe-Rouge … Et le thème connaîtra une certaine postérité, à travers une série à succès comme « Les passagers du vent », ou encore la récente adaptation d’un roman d’Eugène Sue : Atar Gull.
Mais, selon les époques, l’antiesclavagisme en bande dessinée ne s’appuie pas sur les mêmes fondements idéologiques. Au cours des années 1940–1960, les éditeurs et les auteurs paraissent être influencés par tout un discours de propagande, qui met en avant la « mission civilisatrice et émancipatrice » de la Belgique ou de la France. Maintes vignettes font écho à une imagerie à la fois abolitionniste et paternaliste diffusée depuis la fin du XVIIIe siècle. A partir des années 1980, en revanche, l’antiesclavagisme en cases et en bulles vient puiser ses racines dans l’anticolonialisme, dans une dénonciation des excès de la domination française ou belge …
Au final, cet ouvrage revient sur un pan important de l’histoire de la bande dessinée francophone, mais il permet aussi d’appréhender de manière originale la pensée européenne sur l’asservissement des Africains.

Table des matières

Introduction (5)

1. L’antiesclavagisme, attribut naturel des héros « classiques » (13)
Tintin et Spirou en première ligne ! (14)
De Marc Dacier à Barbe-rouge, en passant par Fred Morgan … (19)
Figures historiques émancipatrices en cases et en bulles (34)

2. Un discours simpliste, empreint de colonialisme (55)
Héros francophones généreux contre négriers étrangers pervers ! (57)
Les esclaves, simples objets de compassion ? (93)
Un reflet du discours colonial belgo-français (114)
L’église catholique disculpée ? (148)

3. Les années 1980–2010 : renouvellement et diversification (159)
Les Passagers du Vent : une rupture essentielle ! (162)
Succès des aventures historiques documentées (175)
Une veine moins réaliste, souvent engagée (184)
Histoire prétexte et nostalgie de l’« âge d’or » … (193)

Conclusion (198)


Added by: joachim  Last edited by: joachim
wikindx 5.2.beta 1 ©2017 | Total resources: 10888 | Username: -- | Bibliography: WIKINDX Master Bibliography | Style: Comicforschung-Bibliographie Stil (CFB) | Database queries: 53 | DB execution: 0.21835 secs | Script execution: 0.23515 secs