Bonner Online-Bibliographie zur Comicforschung
Bonn Online Bibliography of Comics Research

WIKINDX Resources

Tellop, Nicolas: L’Anti-Atome. Franquin à l’épreuve de la Vie. (Mémoire vive.) Montrouge: PLG, 2017. (112 S.) 
Resource type: Book
Languages: französisch
ID no. (ISBN etc.): 978-2-917837-27-6
BibTeX citation key: Tellop2017
View all bibliographic details
Categories: General
Keywords: "Modeste et Pompon", Belgien, Franquin. André, Modernität, Stil
Creators: Tellop
Publisher: PLG (Montrouge)
Abstract
« L’Anti-atome saisit un sentiment simple, mais puissant, qui a sans doute étreint tout amateur de bande dessinée depuis l’enfance, celui de pénétrer un petit monde organisé comme les maquettes et les jeux de construction, un univers aux dimensions réduites, d’où la confusion du réel semble avoir pour un temps disparu. Livrant une poétique à la fois minutieuse et rêveuse de quelques-unes des œuvres les plus marquantes d’André Franquin après 1958 et l’Exposition universelle de Bruxelles, Nicolas Tellop prend au sérieux le qualificatif bien connu des spécialistes de « style Atome », pour caractériser un moment de l’histoire de la bande dessinée franco-belge, où le petit monde de papier, ordonné en cases et en planches, s’est fixé dans notre imaginaire à la manière d’un intérieur moderne, ameublé, soigneusement aménagé comme un havre de paix au sein des désordres de l’histoire.
Le cœur de ce livre, c’est la constitution de ce refuge pour le regard, dessiné en lignes qui rendent le monde plus clair et coloriées en teintes à la fois douces et bien distinctes, transformant en vignette idéalisée le mode de vie d’une Europe à peine sortie de la Seconde Guerre mondiale, et pas encore entrée dans le monde décolonisé où elle devra apprendre la culpabilité et à ne plus se croire seule et centrale.
A travers le moment moderniste de Franquin, Nicolas Tellop revient à l’origine du fantasme déjà nostalgique de la modernité atomique, d’un monde plus petit qu’il n’est aujourd’hui, clair, simple, exact, d’un monde que l’esthète pouvait organiser à la façon de son intérieur rassurant, et qui ressemble aux grands salons des club houses décorés de panneaux de bois de Blake et Mortimer, aux villas modern style blanches, dallées et vitrées de Tif et Tondu, aux vastes propriétés arborées et décorées avec goût de Borg, au petit appartement de célibataire bien tenu de Tintin, à la maison d’architecte, surtout, dont le garage abrite la première Turbotraction, de Spirou et Fantasio. » (Extrait de la préface de Tristan Garcia)

Ce livre n’évoque que Franquin, ou presque, et pourtant ce n’est pas une monographie. Il ausculte les résonances d’une année particulière, à savoir 1958 et la fameuse Exposition Universelle de Bruxelles, et pourtant ce n’est pas une étude historique. Il s’intéresse à un style adoré par des générations de lecteurs, un style plus ou moins attaché au Journal Spirou des années 1950, un style baptisé « Atome » par le facétieux Joost Swarte deux décennies plus tard. Et pourtant le titre en est L’Anti-Atome. Malgré l’image qui en est donnée habituellement, le Style Atome n’a pas seulement pour intention de fixer l’utopie optimiste de l’après-guerre, mais d’en interroger les angles morts, les zones d’ombre et l’inquiétude qui sourd déjà de toutes parts. L’Atomium en est l’ambivalent totem : à la fois culte du progrès bienheureux et signe des angoissants excès de la science. Face à lui, les bandes dessinées du Style Atome, et en tout premier lieu celles de Franquin, élaborent un mode de résistance au réel – mais pas non plus un rejet, plutôt un moyen de se le réapproprier pour mieux vivre dans un monde qui outrepasse ses limites. Tel est le sujet de L’Anti-Atome.
Hergé jugeait le style de Franquin vulgaire. C’était peut-être le plus beau compliment qu’il pouvait lui faire. La vie est vulgaire, ses artifices sont vulgaires – si le Style Atome est vulgaire à son tour, c’est qu’il détourne tous les artifices de la vie au profit du lecteur, et par la même occasion il la lui rend un peu plus belle. Il n’est pas coincé dans un moment idéalisé du passé, il projette pour chaque lecteur les possibilités d’un futur meilleur.

Table des matières

Préface (4)

0. Atomium. Une visite à l’Exposition universelle de 1958 (9)
1. Miniature. Un mystère à Champignac (23)
2. Esthétique de la miniature. La nécessité d’un mystère à Champignac (45)
3. Le présent n’existe pas. La fêlure de Modeste (63)
4. Après l’Atome. Quand tu seras petit (83)

En guise de conclusion. Le Style Monade (91)


  
Notes
Rez.: Didier Pasamonik: Franquin et le style atome. In: ActuaBD, 10.1.2018
  
wikindx 5.3.3 ©2018 | Total resources: 11568 | Username: -- | Bibliography: WIKINDX Master Bibliography | Style: Comicforschung-Bibliographie Stil (CFB) | Database queries: 44 | DB execution: 0.21173 secs | Script execution: 0.22454 secs

PHP execution time: 0.01161 s
SQL execution time: 0.21173 s
TPL rendering time: 0.00120 s
Total elapsed time: 0.22454 s
Peak memory usage: 1.4754 MB
Memory at close: 1.4251 MB